· 

Les jeux vidéo

        Bonjour tout le monde ! J’espère que vous allez bien et que vous arrivez à vous occuper pendant ce confinement. Aujourd’hui je reviens vous parler d’un thème que vous connaissez tous et que, j’imagine, vous côtoyez tous, notamment ces derniers jours : les jeux vidéo, comme vous avez pu le voir dans le titre. 

Alors, les jeux vidéo, est-ce une vraie catastrophe pour la jeunesse de maintenant, comme le laisse supposer grand nombre d’adulte ? On va essayer de voir cela dans cet article. 

        Déjà, savais-tu que le premier jeu vidéo a été inventé en 1958 ? Il s’agit du jeu « tennis for two » qui est, en gros, un jeu de tennis pour deux joueurs sur un ordinateur. Evidemment, on est loin des jeux que tu connais maintenant, avec des graphiques à couper le souffle et un scénario très bien construit, mais c’était une avancée majeure. Et surtout, sans lui tu ne pourrais peut-être pas jouer à tes jeux aujourd’hui. Je ne vais pas te faire l’histoire du jeu vidéo, ne t’inquiète pas, mais je tenais à te faire découvrir ce point – un peu de culture générale voyons …   – et après tout, c’est l’ancêtre du jeu vidéo, soyons un peu reconnaissant.

 

 

        J’aimerais mettre un petit disclaimer avant de continuer : je ne suis ni 100% pour ni 100% contre les jeux vidéo. Je suis neutre et je souhaite simplement te donner des conseils et les informations nécessaires pour une bonne prise en main des jeux vidéo.

         Parce que le problème des jeux vidéo c’est qu’ils sont souvent mal utilisés par les jeunes (voir les plus vieux), ce qui peut entraîner des réactions négatives chez les adultes. 

       

 

        Tout d’abord je pense qu’il est important de le dire pour bien commencer cet article, la notion de plaisir qu’apportent les jeux vidéo aux jeunes est très importante. Le cerveau va libérer de la dopamine – hormone du plaisir et de la récompense.

 

 

        Malheureusement, lorsque l'on est adolescent, on ne voit que les bons côtés de ces jeux : l’amusement, parler avec ses amis, passer le temps. On a même l’impression d’avoir une vie sociale puisque l’on parle avec ses amis, voir avec des inconnus. Cependant, parfois, trop jouer aux jeux vidéo ça pose des problèmes assez graves : 

  • Des problèmes d’addictions. On peut être addict aux jeux vidéo, comme on peut l’être à une drogue ou à des jeux d’argent. Ainsi, comme chaque addiction, cette dernière peut nous couper de nos vies, de notre socialisation et entraîner des réactions violentes.
  • Des problèmes d’obésités. En restant assit sur une chaise ou allongé sur son lit à jouer toute la journée et à manger, on ne sort plus et ne pratique plus d’activité physique, ce qui peut être néfaste pour ton corps. Je t’invite à lire notre article sur le sport ici.
  • Des problèmes de banalisation de la violence. Eh oui, tu ne peux pas me mentir, la plupart des jeux vidéo qui t’intéressent sont ceux où l’on se bat (Call off, GTA, et même Fortnite. Fornite, bien que jeu très colo, voire enfantin avec ses déguisements et ses danses, a pour but de tuer le plus de gens possible avec des armes à feu

    Tu peux bien comprendre l’inquiétude de tes parents quant aux jeux vidéo, non ?

 

        C’est très bien de jouer aux jeux vidéo, on va y revenir promis, mais en appliquant quelques règles plutôt simples. C’est à TOI de faire attention à ne pas tomber dans ces travers. En continuant de sortir et en limitant ta consommation de jeux, en faisant du sport, en évitant de manger des chips pendant que tu joues par exemple

 

        Donc, je te l’ai dit, on va parler des effets positifs des jeux vidéo dans cet article – tu pourras le montrer à tes parents, ils vont peut-être nuancer leur avis négatif quant à ce type de jeu. 

        De nos jours, le jeu vidéo fait pleinement parti de nos vies, ce qui n’était pas tout à fait le cas pour nos parents, et encore moins pour nos grands-parents. Oui, il faut vivre avec son temps et notre temps est celui de la tech-no-lo-gie, que les adultes le conçoivent, ou non.

 

 

        Aujourd’hui les jeux vidéo ne sont pas tous « abrutissants » comme on peut l’entendre encore souvent. Beaucoup de jeux (pas tous, évidemment…) d’aujourd’hui sont très bien construits, leur scénario, tout comme leur visuel est digne d’un film. Certains jeux peuvent être appréciés en tant que spectateur, c’est quand même dingue ! 

 

        Même les jeux vidéo de guerre, comme Fornite ou Call off dont on a déjà parlé, peuvent te permettre de développer des compétences. Eh oui, l’esprit d’équipe, l’entraide, la solidarité sont des éléments très importants lorsque l’on joue en équipe. On peut également mettre en lumière la concurrence et la détermination qui vont te permettre de te pousser dans tes limites et de ne rien lâcher pour aller jusqu’au bout. Certains jeux vont te permettre d’augmenter tes compétences en logique, en coordination, en résolution de problèmes lorsqu’il s’agit de jeux d’énigmes. On développe notre intelligence d’une nouvelle manière, en dehors des livres et de l’école. Qu’il ne faut cependant pas négliger, on est bien d’accord ! Je connais également certains jeunes qui, à force de jouer à des jeux vidéo, on acquit des compétences en informatique.

Il ne faut pas négliger tous les aspects positifs que peuvent apporter les jeux vidéo.

 

       

        Comme j’ai pu déjà le sous-entendre, je le répète clairement au cas ou tu n’aurais pas compris : les jeux vidéo, c’est très bien, mais avec certaines limites. Il faut toujours nuancer et ne pas tomber dans l’extrême.

 

  • Jouer, à petite dose.
  • Ne pas s’enfermer pendant des heures et prendre l’air.
  • Ne pas manger n'importe quoi pendant qu'on joue, continuer le sport.
  • Parler avec ses amis en ligne, mais avec ses amis in real life, également. 

 

        D’ailleurs, dernier point avant de te quitter, je voulais te parler du mode « en ligne ». Là encore on soulève un problème qui fait extrêmement peur aux parents, avec qui est-ce que tu joues ?  Tu le sais ? 

 

        Bien sûr, je ne parle pas de tes amis, mais de ces inconnus, ces gens dont tu n’entends que la voix et qui peuvent se montrer violent dans leurs propos. Tu ne les connais pas et ils peuvent être malintentionnés vis-à-vis de toi. Il faut que tu fasses attention à ce genre de personne, méfie-toi et si tu as des doutes quant à l’honnêteté de l’un d’eux, coupe la conversation et la partie. 

        A l’inverse, l’arrivée des jeux vidéo en ligne et la possibilité de parler avec des gens de tous pays peut-être un réel point positif dans ta vie de jeune adolescent. Tu découvres des nouvelles personnes, tu peux dialoguer et te faire des amis dont tu n’aurais certainement jamais fait la connaissance sans les jeux vidéo. Il est possible que grâce aux jeux tu découvres des personnes avec qui tu partages des points communs, notamment le jeu. La barrière de la langue n’en est parfois pas réellement une puisque vous pouvez toujours vous faire comprendre en jouant et il en devient plus facile de communiquer

 

Alors, parler aux gens en ligne, est-ce bien ou mal ?

        Difficile de répondre à cette question.

Comme tout, il faut prendre des pincettes et ne pas accorder sa confiance à tout le monde. Fais attention aux réactions et paroles des inconnus, si elles te semblent extrêmes, voir déplacées, supprime-le. Fais attention en jouant à ne pas tomber dans l’extrême. C’est le principal.

 

        J’espère que maintenant tu pourras jouer en connaissance de cause, et que tu réussiras à te mettre des limites à toi-même, sans que tes parents ne te tombent dessus. 

 

Rédaction : Chloé, service civique. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0